jeudi 29 mars 2012

Step by step sur Burton

Ça sonne mieux que "pazapa".

( Clic sur l'image pour avoir la version finale en grand. )

Ce sont donc les grandes lignes de ma technique de colo sur cet album; pose d'une texture très graineuse, ombrage, pose des lumières fortes, couleurs globales puis peaufinage.
Toujours avec Dim D au dessin, pour le projet "Burton" à paraître vers Septembre chez Glénat.

6 commentaires:

Cécile Quéau a dit…

C'est étonnant la cohérence entre ton travail de couleur aux pastels secs sur gros canson et tes techniques informatiques.
C'est sans doute pour ça que tes colos sont loin de m'inspirer le scepticisme que j'éprouve face à tant d'autres techniques photoshopiennes.

En tout cas vraiment chapeau pour tout ce travail de couleur, tu donnes une atmosphère vraiment particulière à toutes ces scènes!

Hugo a dit…

Cool merci, ça fait plaisir de savoir que ça se voit que je fais du pastel, hé hé.

Pour moi le parallèle est évident entre les 2 techniques: je suis pas quelqu'un de précis dans le dessin, et ce sont les seuls médiums qui m'autorisent à ce point à l'erreur.

Le Chinois a dit…

Je plussoie miss Quéau. Je rajouterais que je trouve ça choquant (dans le bon sens du terme) de voir la différence entre le noir et blanc et l'image finie.

Hugo a dit…

C'est vrai qu'après quand on a juste l'image finie on a du mal à savoir de quoi je pars, mais effectivement le dessin me laisse beaucoup de place.

Nikolavitch a dit…

Je viens de toucher l'album, et j'aime beaucoup ce grain que ta technique apporte aux couleurs. très, très chouette.

Hugo a dit…

Cool, merci ! Je viens de le feuilleter aussi en librairie, maintenant j'attends mon exemplaire perso ! Effectivement le grain donne bien, un peu moins "marqué" que sur les fichiers, y a moyen de forcer là-dessus encore plus, comme pour les contrastes d'ailleurs...